La location au Portugal

Posté dans : Législation portugaise | 0

Devant les avantages financiers que procurent la location courte durée saisonnière (modèle Airbnb) il devient très difficile pour un étranger de trouver un logement en location longue durée en Algarve ou à Lisbonne.

En Algarve, la solution réside parfois dans la location basse saison (de novembre à fin mars) des annonces saisonnières. Pendant cette période moins recherchée, beaucoup de logements restent vacants et peuvent parfois être proposés quelques mois à la location à des prix plus intéressants, ces prix restent toutefois largement supérieurs au prix de marché de la location longue durée.

 

Pour la location longue durée, un contrat doit être signé.

Ce contrat garantira la légalité de l’occupation et fournira la preuve de votre résidence au Portugal dans le cadre de séjour RNH*.

Il existe des contrats types, mais l’acte peut être rédigé sur papier libre  en 3 exemplaires, un exemplaire devant être enregistré auprès de l’administration fiscale.

Il doit être spécifié en plus de la durée et du montant du loyer, les modalités de résiliation des 2 parties, le montant des charges et les éventuels droits de visite du propriétaire.

L’état des lieux ne se fait en général qu’à la demande du locataire, quand le logement présente un état d’usage avancé…

A la remise des clés, le locataire doit payer 3 mois d’avance dont un de caution qui sera restitué en fin de location.

Les charges, frais d’agence et autres taxes sont à la charge du propriétaire, sauf accord contraire.

Le logement est assuré par le propriétaire, mais le locataire doit souscrire une assurance pour couvrir ses biens propres.

 

La durée maximum du contrat est de 30 ans.

En cas de résiliation anticipée, le locataire a l’obligation de rester  1/3 de la durée initiale du contrat, date à laquelle démarrera son préavis.

– 8 mois si la durée du contrat est égale ou supérieure à 6 ans.

– 4 mois si la durée du contrat est comprise entre 1 an et 6 ans.

– 2 mois si la durée du contrat est comprise entre 6 mois et 1 an.

– 1/3 de la durée du contrat pour les contrats inférieure à 6 mois.

 

Le propriétaire désirant ne pas renouveler son bail devra respecter ces mêmes durées de préavis

 

Il est fortement recommandé de demander l’avis d’un avocat ou d’un « solicitador » avant de signer le contrat….

Répondre